Turismo en Murillo de Gállego Ayuntamiento de Murillo de Gállego Portada

Nature

Grâce à sa situation limitée entre la dépression de l’Èbre et les Pyrénées, Murillo de Gállego est un endroit idéal pour les amoureux de la nature. Géologues, Ornithologues, Botanistes, trouvent ici un petit paradis célèbre dans le monde entier. Murillo est un endroit surprenant pour tous ceux qui viennent nous rendre visite. Tout ici vous plaira, les impressionnantes parois des Mallos avec le sauvage canyon du Gállego à ses pieds, les amandiers en fleur, les centaines de rapaces sillonnant le ciel ou la lumière qui enveloppe l’ensemble du paysage de ce merveilleux coin des pré-Pyrénées.

Géologie Imposante

geologia

Le mot aragonais Mallo s’utilise pour désigner les parois verticales de plus de 300 mètres. Ces roches sédimentaires ont été déposées aux pieds des Pyrénées il y a 25 millions d’années après leur élévation. La pluie et le vent ont modelé au cours du temps le paysage, qui surprend toujours la première fois, mais d’autant plus quand il est compris.

Depuis quelques années, Murillo de Gállego est le point de départ de la route géologique transpyrénéenne (www.rutatranspirenaica.com) qui permet de connaitre l’histoire géologique des Pyrénées à travers des panneaux d’information, nous conduisant jusqu’à la ville de Bel Air du côté français des Pyrénées.

Pas besoin d’être un expert, comme les jeunes universitaires du monde entier qui nous visitent chaque année pour réaliser leur thèse universitaire et se laisser attraper par le monde magique des sensationnelles parois de conglomérat des Mallos.

Faune

fauna

Quelque chose qui attire inévitablement l’attention de tous ceux qui visitent Murillo de Gállego: la quantité d’oiseaux qui survolent le ciel du territoire. Nous sommes une destination de premier ordre au niveau mondial concernant le tourisme d’ornithologie. L’importance et le nombre de certaines espèces observables font de ce territoire, presque vierge, une zone connue et appréciée des ornithologues.

Les grands rapaces sont les rois incontestables du mur vertical des Mallos. Tous les visiteurs sont immédiatement saisis d’émotion face aux élégants vols planés du vautour fauve ou du vautour barbu. L’arrivée du printemps provoque le retour des percnoptères, des circaètes, des aigles bottés et du Milan noir, qui se battent contre leur cousin sédentaire, le Milan royal, pour les meilleurs peupliers noirs et les saules où y installer leurs nids à proximité de la rivière.

Le Gállego est source de vie. Le martin-pêcheur ou le merle d’eau y plonge et la loutre y joue.

Notre situation de frontière fait de nous l’endroit idéal pour l’observation des espèces qui, à partir d’ici et vers le nord, deviennent rarement observables: différents types de fauvette babillarde, de Guêpier d'Europe, le farouche Élanion blac ou la voyante coraciidés.

Rivière Vivante

flora

C’est grâce à la rivière que nous jouissons de nom et de vie. Le nom Murillo ne se comprend pas sans le nom Gállego, qui le baigne inlassablement, depuis toujours. Autour du cours d’eau, il existe toute une culture sociale et entrepreneuse, faisant de celui-ci le moteur qui mobilise le village et dynamise la zone.

Le seul frein: la menace de construction de la retenue d’eau de Biscarrués, contre laquelle nous luttons depuis 25 ans car nous voulons une Rivière Vivante. Pour plus d’information, consultez www.riogallego.org

Le secret fleurissant de Murillo

flora

Pour les amoureux de la botanique, Murillo de Gállego garde un secret découvert récemment. De fin-février à juin, l’Erodium gaussenianum fleurit dans la région, un type de géranium qui ne pousse que dans une surface de huit kilomètres carrés, dans toute la planète Terre. Phénomène découvert fin des années soixante, ce ne sera que dans les années soixante-dix qu’il sera déposé et nommé. Puisqu’il s’agit d’une espèce endémique, en danger d’extinction, il faut spécialement soigner la conservation de son milieu.

Pour plus d’information, veuillez consulter www.asafona.es (le géranium des vautours).